Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 17:08
Le duc et l'Octogone, T.1, Gaël Dwest de Jean-Luc Duhin

4e de couverture : Au duché d'Attia, Gaël, fils d'aubergiste, rêve de devenir homme d'armes. Alors qu'à l'autre bout du royaume sévissent barons esclavagistes et armées hostiles, l'église officielle, l'Octogone, s'enrichit. Féru de sciences et d'humanisme, le duc Elgar a déjà envoyé ses hommes et ses fils anticiper les combats, tandis qu'en son château, son épouse la duchesse Elaine joue les ambassadrices et gère le duché. Par leur intermédiaire, Gaël va découvrir ses origines, et c'est en jeune guerrier qu'il rejoint la capitale avec sa compagne Haldira. Là, il jouera sa vie et assumera son rôle dans le grand échiquier qui oppose le duc Elgar et le puissant ordre de l'Octogone. Mais Gaël acceptera-t-il d'en rester là ?

Mon avis : j'aime la fantasy et j'aime la LDJ et j'aime aussi les romans ayant du rythme et qui ne me perde pas en route.

Ici, ce fut compliqué : le début de lecture s'est avéré fastidieux avec un prélude, qui, s'il part d'un bon sentiment et reste dans la lignée des ouvrages de fantasy souhaitant mettre en place leurs univers complexes, m'a littéralement assommée d'entrée de lecture ! Je m'interroge d'ailleurs sur la pertinence de celui-ci. En fin d'ouvrage, il aurait été tout aussi bien dans la mesure où sa lecture n'apporte rien au démarrage de l'histoire.

S'ensuit le roman qui se présente sous la forme de chapitres relativement courts et mettant en scène, les uns après les autres, les différents personnages dont les noms aux consonances proches n'aident guère à les distinguer les uns des autres.
J'ai également trouvé le démarrage laborieux avec des considérations historico-politico-économico-religieuses qui me laissaient en route au lieu de m'éclairer sur l'histoire qui soit n'avançait guère, soit à l'autre extrême, se décantait de manière quasi miraculeuse pour les personnages....

Bref, comme vous l'aurez compris, j'ai eu du mal à m'imprégner de l'univers de l'auteur..

En conclusion : une rencontre loupée...

Merci qui ?

Merci aux éditions Les mondes d'Attria pour l'envoi gracieux de ce roman dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Véro.
commenter cet article

commentaires

Sophie Hérisson 26/04/2014 22:17

Dommage, une jolie couverture...

Licorne 17/03/2014 13:56

Gagné aussi grâce au partenariat, j'ai lu ce livre avec peine... Nous sommes deux à être passées à côté ... Ca me rassure quelque part ... Mais il est clair que le registre fantasy n'est pas exploité et l'auteur nous perd dans des considérations politiques et économiques sans intérêt... Un fiasco pour moi !

jerome 12/03/2014 13:58

Une rencontre loupée avec un roman jeunesse de fantasy, en même temps fallait s'y attendre... (à peine revenue et je te taquine déjà. J'espère que tu vas bientôt parler d'un thriller que tu n'as pas aimé comme ça je pourrais poursuivre sur ma lancée^^).

Présentation.

  • : 1000 - et - 1
  • 1000 - et - 1
  • : Mes lectures, mes coups de coeur ou de sang ... une fenêtre ouverte sur le monde.
  • Contact

1000-et-1 livres

Vous voulez tout savoir sur les livres qui sont dans ma bibliothèque, où j'en suis de ceux que je lis, ceux que j'aimerais bien lire mais qui ne sont pas encore en ma possession ...

Rien de plus simple, il suffit de cliquer ICI !

Une Recherche ? C'est Ici...

Challenges et services presse...

Archives

Des blogs où j'aime aller...

Vous trouverez ci-dessous la liste des blogs où je vais faire un tour très souvent, n'hésitez pas à aller les visiter vous aussi !

Le bazar de la littérature
 
de Melisende.
Lire et délires de Flof13. 
Le blog de Deliregirl1.
La ronde des post-it de Lasardine, Ln et Fabi.
Méli-Mélo de bouts de vie.
Les mots de Nanet.
Aperto libro de Calypso.
Entre les pages de Pauline.
Le blog de MyaRosa.
D'une berge à l'autre avec Jérôme.
Bienvenue à Bouquinbourg de Soukee.
Les carnets de lectures de Pimprenelle.
Book en stock, le co-blog de Dup et Phooka.
Les escapades culturelles de Frankie.
Le capharnaüm éclairé de Nelfe et Monsieur K.