Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 17:00

4e de couverture : 2002, dans un restaurant de Naples, Filippo Gaude-2.jpgScalfaro accomplit sa vengeance : il poignarde au ventre un client puis, le couteau sur la gorge, il le force à l’accompagner dehors, le fait monter dans une voiture, prend la direction du cimetière. Parvenu là, il le traîne jusqu’à une tombe et lui en fait déchiffrer l’inscription. Puis il lui tranche les doigts des mains et le laisse là, saignant et gémissant.
1980, dans les rues encombrées de Naples, Matteo tire par la main son fils et se hâte vers l’école. A un carrefour, soudain éclate une fusillade. Matteo s’est jeté à terre, couchant contre lui son petit garçon. Quand il se relève, il est baigné du sang de l’enfant, atteint par une balle perdue. 2002, après un dernière visite à “tante Grace”, prostituée et travesti qui l’a vu grandir, celui qui a accompli sa vengeance peut enfin quitter Naples et, roulant vers le Sud, partir à la recherche des siens, disparus depuis l’époque du grand tremblement de terre.
1980 : le deuil a édifié peu à peu un mur de silence entre Matteo et sa femme Giuliana. Matteo ne travaille plus. Toutes les nuits, il roule dans son taxi à travers les rues de Naples, sans presque jamais prendre de client. Il sait bien ce que Giuliana attend de lui : qu’il retrouve et punisse le responsable. Mais il en est incapable. Un soir, les circonstances le conduisent dans un minuscule café-bar, où il fait notamment la connaissance d’un Professeur qui tient d’étranges discours sur la réalité des Enfers et la possibilité d’y descendre…

Mon avis : en tournant la dernière page du roman, je ne vous cacherai pas que j'ai poussé un soupir de soulagement. Bien sûr, en filigrane, apparaît toute la souffrance et la détresse de parents confrontés à la mort violente de leur jeune fils mais aussi toute la force d'un amour paternel prêt à se sacrifier pour son enfant.

Mais alors, que ce livre est lugubre ! Cette descente aux enfers est tout simplement sinistre et tellement déprimante, que j'ai fini par me détacher et n'être plus vraiment aux contacts des personnages. Du coup, j'étais une lectrice extérieure attendant que l'histoire s'achève, sans plus d'empathie pour des personnages, qui au départ, m'avaient attiré.

Je n'ai pas accroché à cette idée de passage entre monde des vivants et monde des morts : la visite aux enfers m'a parfois fait penser à des images inspirées de Dante, des goules, des tourbillons etc...

Bref,  je n'ai pas du tout aimé ce roman mais visiblement je suis la seule dans ce cas donc, je vous recommande d'aller jeter un oeil sur les critiques très positives de Liyah, Lascavita, Julien le naufragé, Clara, Bookmixer, Shanaa, A propos des livres, EmiLit et Elora en cliquant ici !

 

En résumé : autant l'écriture de Laurent Gaudé avait su me captiver à la lecture du Soleil des Scorta autant ici, je n'ai pas du tout accroché d'où ma note de 13/20.

 

Un clic pour un autre titre de Laurent Gaudé...
Le soleil des Scorta

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Luna 21/06/2011 11:32



J'ai beaucoup aimé l'univers de ce livre : on s'y croirait vraiment ! Tout droit sorti d'un reportage qui se veux "choc" sur le sud de l'Italie...
Je crois que le pire dans le livre c'est que les personnages sont crédibles et que leur histoire est horrible : le "ça n'arrive qu'aux autres" est assez difficile à dire ici, parce que ce sont
des situations dont on a peur, mais on sait forcément que la mort d'un proche finira par arriver à un moment où à un autre...
C'est vraiment un livre à lire !



Véro. 21/06/2011 18:18



J'ai nettement préféré Le soleil des Scorta...



Nico 25/05/2011 12:35



C'est vrai que ce n'est pas aussi bon que Le soleil des Scorta mais cela reste un bon Gaudé. Finalement, j'ai préféré La partie du début, qui se déroule en dehors des Enfers. Mais je trouve que
l'ensemble se tient, et puis, quelle belle couverture!



Véro. 25/05/2011 14:39



Oui, tu as raison : moi aussi, toute cette partie aux enfers m'a laissé complétement en-dehors du récit !



Anne(De poche en poche) 06/05/2011 22:30



Sinon, j'ai lu "Le soleil des Scorta" ; c'est complètement différent mais j'ai beaucoup aimé. Sinon dans ma PAL, j'ai "Eldorado" et j'aimerais bien y ajouter "La mort du roi Tsongor".



Véro. 08/05/2011 20:52



Je vois que tu es une "connaisseuse" de cet auteur !



Anne(De poche en poche) 06/05/2011 09:16



C'est "marrant" parce que moi, ce livre m'a bien plu et je lui aurais bien mis un 15/20.


 



Véro. 06/05/2011 13:59



Tu en as lu d'autres de cet auteur ?



lasardine 04/05/2011 17:36



t'inquiète, moi aussi j'ai un peu de mal à être assidue en ce moment, mais je ratrappe aussi doucement ;)


à bientôt alors!!


et encore merci pour tu sais quoi ;);)



Véro. 06/05/2011 13:51



Ca m'a fait plaisir autant qu'à toi !



Présentation.

  • : 1000 - et - 1
  • : Mes lectures, mes coups de coeur ou de sang ... une fenêtre ouverte sur le monde.
  • Contact

1000-et-1 livres

Vous voulez tout savoir sur les livres qui sont dans ma bibliothèque, où j'en suis de ceux que je lis, ceux que j'aimerais bien lire mais qui ne sont pas encore en ma possession ...

Rien de plus simple, il suffit de cliquer ICI !

Une Recherche ? C'est Ici...

Challenges et services presse...

Archives

Des blogs où j'aime aller...

Vous trouverez ci-dessous la liste des blogs où je vais faire un tour très souvent, n'hésitez pas à aller les visiter vous aussi !

Le bazar de la littérature
 
de Melisende.
Lire et délires de Flof13. 
Le blog de Deliregirl1.
La ronde des post-it de Lasardine, Ln et Fabi.
Méli-Mélo de bouts de vie.
Les mots de Nanet.
Aperto libro de Calypso.
Entre les pages de Pauline.
Le blog de MyaRosa.
D'une berge à l'autre avec Jérôme.
Bienvenue à Bouquinbourg de Soukee.
Les carnets de lectures de Pimprenelle.
Book en stock, le co-blog de Dup et Phooka.
Les escapades culturelles de Frankie.
Le capharnaüm éclairé de Nelfe et Monsieur K.